d1 manche3 equipeLe week end dernier à St Avertin près de Tours, se déroulait la 3ème et dernière manche de Division 1 avec 320 archers sur le pas de tir. Sur les 16 équipes de première division seules les 8 premières à l’issue des 3 manches pouvaient prétendre jouer les play-off, le titre de champion de France ainsi qu’une place en coupe d’Europe.

Lors des deux premières manches les Niçois avaient créé la surprise en s’emparant dès la première année en D1 de la première place face à des équipes très expérimentées. L’équipe Niçoise qui pourtant s’était privé de leur numéro 1 Romain Fichet alors en déplacement sur les deux premières manches de coupe du monde.
Pour cette troisième manche, les niçois étant la plus jeune équipe du plateau avec 19 ans de moyenne d’âge a vu partir une majorité de sa troupe en Junior Cup à Porec en Croatie. Florian BILLOUE, Matthieu JIMENEZ et Jefferson BAUDIN manquaient à l’appel.
C’est donc Romain FICHET et Adrien GRISTI qui ont accueilli dans leur rang deux tout jeunes cadets surclassés pour l’occasion : Mathéo FENOGLIO et Sébastien ARMANINI.
Pas facile pour ces jeunes de se confronter aux tous meilleurs archers Français et mondiaux puisque tous les séniors français internationaux étaient de la partie à l’exemple de JC Valladont, Pierre Plihon, Lucas Daniel etc ...

 

d1 cadets surclassésMême si le niveau de cette équipe inédite ne pouvait être aussi élevé que la précédente il faut remarquer l’engagement et la qualité de tir de toute l’équipe, les jeunes cadets se sont remarquablement bien défendus et ont tenus rempli leur objectif. Les deux plus expérimentés ont eux aussi réussi à les prendre sous leurs ailes afin de donner le maximum.

Au final l’équipe des Francs Archers de Nice, coachée flèche par flèche, match par match par Vincent FERREIRA D'ABREN, termine 4ème du classement général, ce qui est absolument remarquable pour des « première année ». Lors de la finale au mois de septembre qui se déroulera à Riom, l’équipe sera au complet pour jouer le titre avec en toile de fond pour l’année suivante un titre européen.
La phrase du caoch : "Vous avez fait le boulot !"